Comment informer ses proches de la disparition d’un défunt ?

Publié le : 22 septembre 20224 mins de lecture

Un avis de décès est une façon d’annoncer la mort d’un être cher. Comme un faire-part de décès, il peut également inclure le lieu et la date des funérailles ou de l’enterrement. Un faire-part de décès indiquera également la date du décès, l’âge du défunt et les membres de la famille. En bref, il existe un formulaire spécifique qui doit être respecté.

Le certificat de décès !

Il y a plusieurs étapes à suivre lors du décès d’un proche. C’est une douleur indéniable, mais malgré cela, elle est nécessaire. Ce qui est important, c’est la cérémonie funéraire qui demande tant d’engagement. Pour cela, la maison de création de faire part et de papeterie Carteland s’engage à vos cotés et vous aide à annoncer le décès en optant pour des modèles personnalisés et haut de gamme.

Certaines démarches administratives doivent être effectuées quelques instants après le décès d’un proche. Faire un certificat de décès est la première démarche à effectuer une fois que le décès est confirmé. Dans les 24 heures qui suivent le décès, la loi impose à la famille de faire cette déclaration. Logiquement, si l’événement a eu lieu dans un hôpital, ou dans un centre clinique, ou même dans une maison de retraite, c’est le médecin traitant qui s’en charge.

La déclaration !

Si le décès a eu lieu au domicile du défunt, lui-même, ou dans un autre lieu non médicalisé, ses proches doivent appeler un médecin, spécialiste ou généraliste, pour faire la déclaration officielle de décès. En cas de suicide ou de décès accidentel, le commissariat de police ou la gendarmerie doivent être immédiatement prévenus. Ils établiront un rapport sur les circonstances du décès. Un examen s’impose d’urgence pour déterminer la cause du décès et décider si des investigations complémentaires sont nécessaires. La déclaration à la commune ou à la mairie permet à la famille d’obtenir un avis de décès auprès de l’officier d’état civil. Il est impératif de s’y rendre dans un délai d’au moins 24 heures. Il est important de noter que l’acte de décès ne remplace pas la déclaration officielle du décès d’une personne.

Que faire si le décès a eu lieu à l’étranger ?

Si le drame s’est produit dans un pays étranger, la déclaration doit être faite auprès des administrateurs locaux. Il est également fortement recommandé d’informer le consulat de France. Dans tous les cas, en plus du certificat de décès confirmé par le médecin, il est nécessaire de présenter une autre pièce d’identité ayant appartenu au défunt. Il peut s’agir, par exemple, de sa carte nationale d’identité ou de son passeport.

Plan du site